Assemblée Générale 2013


Société Mycologique du Poitou

 

24 rue des Fougères

 

F – 86550 MIGNALOUX-BEAUVOIR
Tél. : 05 49 38 05 19 – Courriel : raphael.herve@wanadoo.fr.

Site : www.societe-mycologique-poitou.org

Compte rendu de l’Assemblée générale du 10 mars 2013
Ensemble Communal des Magnals – Salle des Coquelicots

 

86550 MIGNALOUX BEAUVOIR

 

 

Procès verbal

 

Nombre de personnes présentes : 24

 Nombre de pouvoirs : 20

Au 31 décembre 2012 nous enregistrons pour l’année, 11 résiliations et 8 nouvelles adhésions ; nous comptons donc actuellement 94 membres au lieu de 97 en 2011.

En 2013, le Conseil d’Administration était composé de 18 personnes physiques :

Membres du bureau :

 Président : Raphaël HERVE

 Vice Président : Henri de SCHEEMAEKER

 Secrétaire : Jean PROVOST

 Trésorier : Daniel BOURDIER

 Secrétaire adjoint : Michèle BEAUSEIGNEUR

 Trésorier adjoint : Bernard PERICAT

Administrateurs :

 Mesdames Christiane HAYRAULT et Nadine PERRONNET,
Messieurs Bernard COUILLAULT, Jean-Marie COUSTARD, André FAVRE, Patrick GATIGNOL, Vincent MONTAGNE, Jacques PERRONNET, Jean-Louis PICAULT , Michel PIE, Yann SELLIER et Jean-Louis SURAULT.

Membres sortants à renouveler :

 Messieurs Daniel BOURDIER, Jean Marie COUSTARD, Henri de SCHEEMAEKER, Patrick GATIGNOL et Michel PIE .

Commissaires aux comptes :

Alain DUMAS et Jean GOURBEAU .

* * * * *

Le Président accueille et remercie les participants.

 Il nous informe du décès de Monsieur BRETAUDEAU, ancien membre de la SMP, père de Claude BRETAUDEAU, trufficulteur.

I – Rapport moral et d’activités :

Présentés par le Président

Rapport d’activités 2012

La Société Mycologique du Poitou, comme les années précédentes, a connu en 2012 une activité soutenue que l’on peut décomposer de la façon suivante :

— Sorties sur le terrain.

— Séances de détermination du lundi.

— Activité bulletin.

— Maintenance et perfectionnement du site internet.

— Prestations et partenariats.

— Bibliothèque.

— Inventaire mycologique de la Vienne.

— Expositions et manifestation diverses.

 

Sorties sur le terrain :

 

 L’année 2012 a présenté un profil de températures un peu plus contrasté que l’année précédente. On retiendra notamment un mois de février très froid (T° moyenne 0,18°C) et un mois d’août frôlant la canicule.

 Pour ce qui concerne la pluviométrie, l’année a été particulièrement arrosée avec 800 mm d’eau contre 525 mm en 2011. Les mois d’avril, d’octobre et de décembre ont même dépassé les 140 mm.

 Sur le plan mycologique, après un début d’année difficile – nous avons même été contraints d’annuler la sortie du 11 février en raison de la température glaciale (–13°C) – 2012 reste un bon cru pouvant se résumer ainsi :

 · Peu de champignons dans le premier semestre.

 · Poussée fulgurante de cèpes début août (B. aestivalis et B. aereus).

 · Octobre : nouvelle poussée de cèpes et de divers bolets thermophiles. A remarquer également une présence très abondante d’Entoloma lividum.

 · Novembre-décembre : prolongement de la saison mycologique jusqu’au 15 décembre en raison de l’humidité et de la douceur de la température.

 A remarquer également l’abondance de Marasmius oreades dans les pelouses et l’apparition tardive de Cantharellus tubiformis et d’Hydnum repandum, ce dernier présentant des exemplaires souvent luxuriants.

Les sorties programmées :

 Effectuées dans les bois et forêts ouverts au public (bois communaux et forêts domaniales). Trois sorties sur des sites du CREN ont complété notre programme divisé comme d’habitude en deux périodes :

 · Hiver-printemps, avec un rythme d’une sortie toutes les trois semaines et une participation faible (6 à 9 personnes en moyenne).

 · Automne, temps fort de la mycologie avec un rythme de sortie hebdomadaire entre la période de septembre et début décembre.

 Bonne fréquentation en 2012 des adhérents et du public (20 à 60 personnes). A noter la journée mycologique du 7 octobre en forêt de Moulière avec nos amis charentais. Un bon moment de convivialité et d’échanges.

Sorties hors-programme :

 Plusieurs sorties hors-programme ont été effectuées en cours d’année :

 · 1 sortie au parc de la Morinière à Dissay (propriété de la famille de Izarra).

 · 1 sortie au Bois de Chouppes (propriété de M. et Mme de Beaulieu).

 · 1 sortie au bois de la Barde à Saint-Germain.

 · 4 sorties d’étude sur la fonge du Pinail effectuées pour le compte de GEREPI.

 · Nombreuses sorties individuelles où plusieurs espèces nouvelles pour la Vienne ont été découvertes.

Séances de détermination du lundi soir :

 Complément indispensable aux sorties mycologiques, ces séances se déroulent dans les locaux de Vienne Nature. Dépendantes des sorties d’automne elles se sont prolongées en 2012 avec un grand succès jusqu’à mi-décembre.

Expositions annuelles et manifestations diverses :

· Exposition SMP des Bois de Saint-Pierre à Smarves les 20 et 21 octobre 2012.-Réalisée dans des conditions météorologiques très favorables ; 301 espèces ont été présentées au public venu en grand nombre.

 Nous avons été littéralement pris d’assaut pour vérifier le contenu du panier de nombreux promeneurs en raison de la présence abondante de Boletus aereus dans les Bois de Saint-Pierre.

 · Participation à la journée des associations du 23 septembre 2012
Organisée tous les deux ans par la Ville de Poitiers au parc de Blossac.
Un rendez-vous à ne pas manquer.

 · Exposition mycologique de La Bussière du 14 octobre 2012

 Organisée par le Comité des fêtes dans le cadre de la fête de l’automne du 14 octobre 2013.

 Bon accueil du public pour les 65 espèces présentées. Une sortie cueillette préalable prévue le matin a été annulée en raison de la pluie incessante. Aussi l’ensemble des espèces exposées provenait de notre récolte de la veille.

 · Exposition de Chéneché du 28 octobre 2012-Exposition combinée avec la brocante, elle a connu son succès habituel avec 151 espèces présentées.

Activité Bulletins :

· Bulletin annuel :

 1. Le N° 34 comportait cette année 80 pages dont 20 pages couleurs. Tiré à 200 exemplaires, il a été distribué aux adhérents fin juin. Une cinquantaine ont été adressés soit à titre d’échanges à d’autres sociétés mycologiques, nationales ou internationales, soit au titre de partenariat à divers organismes, acteurs du patrimoine naturel. Quelques exemplaires enfin envoyés aux personnalités politiques locales et territoriales, sans oublier le dépôt légal aux Bibliothèques Nationale et Municipale.

 2. Le N° 35 est en cours de rédaction. Distribution prévue en juin 2013.

 3. La numérisation de numéros anciens s’est poursuivie en 2012, mais de nombreux exemplaires sont disponibles en format papier.
Une opération de déstockage avec bon de commande téléchargeable figure sur notre site internet.

· Bulletins spéciaux : Il existe toujours une demande pour ces uments dont nous possédons les versions numériques. Nous n’avons aucun souci pour répondre à la demande. Bon de commande téléchargeable sur notre site.

Site internet :

Après 4 ans d’existence du site, nous aurons dépassé les 200 000 visiteurs.
Hormis l’activité de maintenance que nous partageons avec le créateur

 hébergeur , l’Observatoire Régional de l’Environnement, nous poursuivons le travail indispensable d’amélioration, de création d’articles et de nouvelles applications. (contacts, forum, galerie de photos…).

 Nous y faisons également figurer les comptes rendus de nos activités. (sorties et expositions).

 En 2012 nous avons mis en ligne une offre d’animations mycologiques diverses (conférences, sorties sur le terrain ou expositions). Une façon d’officialiser dans une cadre cohérent ce que nous faisions déjà.

Communication médias :

 · Depuis plusieurs années la SMP apporte sa contribution au Calendrier des sorties “nature”.

 · Communication de nos programmes de sorties auprès des différents médias.

 · Bonne couverture médiatique de notre activité dans la presse (journaux locaux, radio, télé).

Prestations et partenariats :

1. Prestations :

 Comme les années précédentes, la SMP est intervenue pour guider des groupes pour une initiation à la mycologie (Commune de Luchapt ou de Bignoux), manifestations qui ont rassemblé à chaque fois plus de 60 personnes.

 2. Partenariats :

 · GEREPI : (Gestion de la Réserve du Pinail) Poursuite de l’étude de la flore fongique dans le cadre de la convention de partenariat signée en 2010.

 · CREN Poitou-Charentes : Signature en 2011 d’une convention de partenariat visant à l’échange mutuel d’informations entre nos deux organismes. Trois sorties mycologiques effectuées en 2012 dans ce cadre.

 · Vienne Nature et Poitou-Charentes Nature : La SMP est membre depuis de nombreuses années. C’est Vienne Nature et Poitou-Charentes Nature qui hébergent notre matériel, assurent la mise à disposition d’une salle de réunion et nous autorise l’accès à une photocopieuse performante. A noter que désormais nous leur confions le tirage de nos bulletins annuels et spéciaux ainsi que de divers uments.

 Enfin, nous pouvons affirmer que ces organismes ont aussi grandement facilité notre notoriété auprès des acteurs du patrimoine naturel.

 · FAMO (Fédération des Associations Mycologique de l’Ouest) : membre de la Fédération depuis sa création, la SMP est représentée au Conseil d’Administration.

 Nous bénéficions par cette association de la mise à disposition de matériels tels que loupes binoculaires et caméras vidéo.

Bibliothèque :

 Actuellement la bibliothèque de la SMP comporte plus de 1200 ouvrages dont 215 monographies et atlas.

 Elle rassemble également plus de 900 bulletins et revues mycologiques issus de nos échanges avec diverses sociétés mycologiques nationales ou internationales.

 Rappelons enfin que l’ensemble de ces ouvrages est consultable par nos adhérents.

Inventaire mycologique :

 Depuis la création de la SMP, ses membres se sont attachés à recenser la flore fongique de la région. Au fil des années nous avons pu rassembler des récoltes pour lesquelles nous possédons des informations fiables. Pour un bon nombre, les récolteurs ont conservé exsiccata et uments photographiques.

 Concrètement, fin 2012, avec une base de données d’environ 30 000 enregistrements nous dénombrons plus de 2500 taxons différents pour la Vienne.

 Notons aussi qu’avec 2000 récoltes identifiées par an c’est entre 70 et 100 taxons nouveaux chaque année à rajouter pour notre département.

Adhérents :

 Au 31/12/2012 nous enregistrons, pour l’année, 11 résiliations et 8 nouvelles adhésions, bilan négatif où nous comptons 94 membres au lieu de 97 en 2011.

Sessions mycologiques :

 En 2012, nous n’étions pas organisateur de session comme il en existe bon nombre sur le territoire national.

 Par contre, certains d’entre nous ont pu participer aux mycologiades de Bellême ou à la Session de la SMF à Nancy.

Remerciements

 Nous remercions la Mairie de Poitiers pour son soutien financier permettant de réaliser notre exposition annuelle dans de bonnes conditions et d’améliorer la qualité de notre bulletin.

Reconnaissance et gratitude aussi pour :

 · l’Observatoire Régional de l’Environnement Poitou-Charentes pour son partenariat avec la SMP, dans la construction, la maintenance et l’hébergement de notre site internet.

 · le Crédit Agricole pour nous avoir fourni les affiches nécessaires à notre exposition mycologique.

 · le Conservatoire Régional des Espaces Naturels venu spécialement à notre AG présenter l’activité du CREN.

 Nos remerciements enfin à tous ceux qui ont contribué à la bonne marche de notre société, à quelque titre que ce soit, membres du bureau, administrateurs, sociétaires et qui ont donné de leur temps pour les sorties, les expositions, le bulletin, les tâches administratives, etc.

Rapport Moral

 La plupart des associations sont confrontées à un même phénomène : la diminution du nombre de leurs adhérents et l’augmentation de l’âge moyen de leurs sociétaires.

 Devons-nous assister résignés à cette tendance lourde, constatée depuis de nombreuses années ?

 Avec une telle attitude il y a fort à parier sur la disparition de la structure actuelle de la SMP, à court ou moyen terme. On pourrait alors supposer dans ce cas qu’elle soit absorbée par une quelconque structure institutionnelle et ne plus être dans celle-ci qu’une « coquille vide ».

 Triste perspective que je me refuse d’accepter.

 Depuis plusieurs années déjà, nous avons mis les moyens pour nous doter d’outils modernes, pour investir dans une bibliothèque conséquente et pour développer notre communication.

 Cette politique volontariste a-t-elle été suffisante ? Les orientations préconisées dans le rapport moral de 2012 ont elle été suivies ? Non, si l’on en croit le nombre de nos adhérents qui a de nouveau un peu fléchi en 2012.

 Aussi pour 2013 je préconise une application plus rigoureuse de nos orientations 2012 et de réfléchir ensemble pour rendre notre association plus attractive auprès du grand public.

 Dans le même temps nous avons pour but d’améliorer la connaissance des champignons et comme objet la sauvegarde des espèces végétales ou des milieux naturels.

 Aussi, dans cet esprit, je vous propose notre programme orienté autour des 3 axes incontournables : Action, communication et moyens développés l’année dernière et reproduits ci-dessous.

Action :

 La but de la SMP c’est de développer dans le public la connaissance des champignons. Pour ce faire, nous devons nous efforcer de maintenir un juste équilibre en respectant les préoccupations de chacun : celle des débutants et celles des mycologues confirmés. Le programme annuel se doit d’offrir un large éventail devant permettre à tous d’y trouver ce qu’il est venu chercher.

 Une association c’est une organisation vivante, où chacun peut apporter sa pierre à l’édifice en favorisant les échanges entre ses membres. Ces liens de solidarité doivent permettre l’enrichissement mutuel des connaissances.

 Connaître les champignons c’est aussi comprendre leur rôle dans la biodiversité et la place qu’ils occupent dans l’environnement.

 Il convient d’orienter notre activité dans ce sens, sans oublier de favoriser la cohésion de groupe pour rendre notre association attractive.

Communication :

 Saisissons toutes les opportunités pour développer notre communication que nous souhaitons la plus large possible.

 Communiquons pour susciter de nouvelles adhésions et développer notre notoriété. Pour cela nous devons :

 · Poursuivre notre démarche de communication auprès des médias (presse écrite, radio et TV).

 · Poursuivre l’édition de notre bulletin annuel à destination de nos membres et développer l’échange de ce ument avec les autres sociétés mycologiques.

 · Etoffer et perfectionner notre site web.

 · Développer notre partenariat avec les acteurs du patrimoine naturel.

 · Informer les collectivités locales et territoriales de notre action en faveur du monde de la biodiversité ainsi que du rôle d’éducation populaire que nous exerçons dans ce domaine.

Moyens :

 Pour mener à bien nos objectifs décrits plus haut, il faut les moyens financiers correspondants :

 · La ressource importante de la SMP que représente la cotisation de ses membres permet de couvrir les frais de fonctionnement classiques, d’édition de bulletin, d’expédition de courrier et d’achat de diverses fournitures.

 · Des recettes complémentaires sont apportées sous forme d’indemnités reçues en échange de certaines prestations d’étude et ou d’accompagnement de sorties…

 · Il est nécessaire également pour maintenir une politique d’investissement et de renouvellement de matériel, de faire appel aux subventions auprès des collectivités publiques. Subventions que nous pouvons demander également dans le cadre d’organisation d’événements exceptionnels, tels que les sessions mycologiques.

 · Nous pouvons enfin faire appel à des sponsors, pour diversifier nos ressources et soutenir nos projets.

Améliorations possibles

— Elargir notre zone de prospection mycologique, prendre contact avec les propriétaires et gestionnaires de forêt et bois privés.

— Conforter notre travail d’inventaire des champignons de la Vienne et pourquoi pas étendre cette recherche au niveau régional avec nos collègues des autres départements.

— Développer des actions de partenariat avec d’autres sociétés naturalistes, organismes ou gestionnaires patrimoniaux.

Organisation :

 Accentuer notre action engagée en 2012 pour rendre effective une bonne répartition des tâches, dans la cohérence de nos activités.

 Participants à nos sorties et expositions : leur apporter une attention particulière pour susciter de nouvelles adhésions. Soigner l’accueil dans les expositions.

Les Projets 2013

Sorties mycologiques :

 · Sorties (Hiver Printemps 1 sortie toutes les 3 semaines).

 · Sorties hebdomadaires en automne.

 · Dans une finalité d’ouverture et d’échange, nous souhaitons poursuivre nos sorties communes avec des sociétés mycologiques des départements voisins.

Expositions :

· Bois de Saint-Pierre les 19 & 20 Octobre.
· Autres expositions non programmées à ce jour.

Session mycologique :

Au programme cette année, la session bisannuelle de la SMP qui se déroulera à Vouneuil-sur-Vienne du 28 octobre au 2 novembre.

 Pendant cette manifestation généraliste se déroulera sur 2 jours une formation sur les Lactario-Russulés animée par Pierre-Arthur Moreau, Maître de Conférence à la Faculté de Lille II.

 Formation financée par la FAMO ( hors frais de séjours) et organisée par Michel Hairaud de la SMMA.

Interventions diverses :

Répondre à la demande dans le mesure de nos possibilités de nos offres de services figurant sur notre site.

Création d’une liste rouge régionale :

 Ce vieux projet de la SMP entre maintenant dans sa phase opérationnelle.

 Etablie selon les critères de l’UICN (Union mondiale pour la nature), cette liste a pour but, chez les champignons, de les catégoriser par type de menace. Ce travail nécessite l’implication des mycologues de la Région Poitou-Charentes.

 L’élaboration du ument devrait prendre 2 ans et permettre, souhaitons le, une meilleure prise en compte de la fonge dans les instances naturalistes.

Sorties hors-programme :

 Aux sorties programmées peuvent se rajouter des sorties informelles ou hors programmes dans des milieux spécifiques.

Séances de détermination :

 Poursuite des séances du lundi qui prennent encore plus d’intérêt avec l’aide de la umentation contenue dans notre bibliothèque.

 Le rapport moral et le rapport d’activités sont votés à l’unanimité.

II – Rapport financier :

 Présenté par Monsieur Daniel BOURDIER – Trésorier de la SMP

Cf. ument joint

Exercice 2012 (Comptes arrêtés au 31 décembre)

III – Renouvellement des membres du Conseil d’Administration :

 Monsieur Bernard COUILLAULT rééligible, a précisé ne pas être candidat pour un nouveau mandat.

 Le Président le remercie ainsi que son épouse Gisèle pour leur disponibilité et les services rendus à la SMP pendant de nombreuses années. Il souhaite vivement les voir longtemps encore, partager à nos côtés leur passion pour les champignons.

 Messieurs BOURDIER, COUSTARD, de SCHEEMAEKER, GATIGNOL et PIE , membres sortants restent en fonction.

 Sur proposition du Président, Monsieur Yvon GUINOT a formulé par courrier sa candidature comme administrateur.

 Candidature acceptée et votée à l’unanimité en remplacement de Monsieur COUILLAULT.

IV – Renouvellement des commissaires aux comptes :

 Messieurs DUMAS et GOURBEAU sont reconduits dans leur fonction.

V – Cotisation 2014 :

 Après consultation de l’Assemblée, il est convenu que le montant de l’adhésion individuelle pour l’année 2014 est maintenu à 20,00 € ; celui de l’adhésion étudiant est maintenu à 10,00 €

 La question reste posée sur la façon d’attirer de nouveaux adhérents ; chacun apportant sa suggestion, nous devrons approfondir chacune d’entre elles avant l’automne prochain, période la plus favorable à de nouvelles adhésions lorsque les cueillettes sont abondantes.

 En l’absence d’autres interventions, la séance est levée à 12h00 par le Président qui convie les personnes présentes au repas amical traditionnel.


Election du Bureau

 Après le déjeuner, le Conseil d’administration s’est réuni pour élire les membres du bureau.

 Le bureau est reconduit dans son intégralité à l’unanimité et la séance est levée à 16h00.

 Le Secrétaire

 Jean PROVOST

 Le Président

 Raphaël HERVÉ

Partager cela :