Forêt de Vouillé-Quinçay & Montreuil Bonnin (86)


Géologie-Pédologie

Les versants portent des sols limoneux peu profonds sur argile à silex, à cailloux de silex, acides, sains et à réserve en eau moyenne.
Les plateaux sont occupés par les sols limoneux profonds sur argile, acides, très humides et à bonne réserve en eau.

Végétation et Flore

Elle est globalement très semblable à la forêt de Moulière et on retrouve la classique chênaie sessiliflore (Peucedano-Quercetum) dans les parties les plus sèches et la chênaie pédonculée à molinie (Molinio-Quercetum) dans les parties plus humides.
Certains secteurs ont été plantés de hêtres qui se sont parfaitement adaptés et dans lesquels on pourra observer quelques éléments de son cortège fongique.

Cortège fongique

Agaricus bohusii,
Amanita asteropus,
Amanita virosa var. levipes,
Arcangeliella asterosperma,
Clavicorona taxophila,
Clitopilus pinsitus,
Collybia cookei,
Coniophora arida,
Coprinus phaeosporus,
Cordyceps capitata,
Cortinarius fulvescens,
Cortinarius sanguineus,
Cortinarius saniosus,
Cortinarius undantipes,
Creopus gelatinosus,
Crepidotus luteolus,
Crepidotus pubescens,
Entoloma cetratum,
Geastrum sessile,
Geoglossum cookeanum,
Hohenbuehelia cyphelliformis,
Hydnellum compactum,
Inocybe glabripes,
Inocybe kuehneri,
Inocybe lacera,
Inocybe margaritispora,
Inocybe napipes,
Inocybe paludinella,
Inocybe umbrina,
Lactarius bertillonii,
Lactarius pergamenus,
Lentinus lepideus,
Lepiota cortinarius,
Lepiota griseovirens,
Lepiota subgracilis,
Leucoagaricus erubescens,
Leucoagaricus jubilaei,
Leucoagaricus sublitoralis,
Leucopaxillus malençonii,
Limacella glioderma,
Phellodon tomentosus,
Pluteus murinus,
Pulverolepiota pulverulenta,
Ramicola sumptuosa,
Russula insignis,
Russula persicina var. rubrata,
Skeletocutis amorpha,
Strobilurus esculentus,
Tephrocybe boudieri,
Hypsizygus tesselatus,
etc.

Partager cela :